15 jours dans le Nord du Vietnam

Après 10 jours tranquilles au Laos, nous retrouvons le bruit, le monde et la civilisation au sens large. Au Laos, on compte 28 habitants au km² contre 280 au km² au Vietnam. Cette différence se sent dès la frontière, désert du côté lao et grouillant du côté vietnamien. J’ai eu la chance de passer mon anniversaire dans 2 pays, matin au Laos et aprèm au Vietnam !

Le visa pour le Vietnam nécessite des démarches à effectuer depuis la France ou une ambassade à l’étranger. On ne voulait pas s’embêter avec cela. Nous avions donc choisi de rester 15 jours soit le maximum autorisé gratuitement (15 jours supplémentaires reviennent à 85 euros).

Nous arrivons au Vietnam avec un peu plus de méfiance que d’habitude. On a lu et entendu des témoignages qui parlent d’arnaques (plus qu’ailleurs car elles sont partout!) et de relations monétisées. On se dit qu’on attend de voir par nous même et que si cela ne nous plait pas, on prendra un avion plus tôt pour l’Indonésie ! Le verdict de ces 15 jours n’a rien à voir avec ce que l’on a lu ! Le Vietnam est une bonne surprise. Le tour en moto de la région du nord sur 3 jours était inoubliable, c’est notre coup de cœur !

Itinéraire :

  • Passage de la frontière à Dien Bien Phu puis une journée à Sapa, région des rizières en terrasse,
  • Boucle en moto de 3 jours dans le nord du pays, paysages magnifiques et super expérience,
  • Île de Cat Ba, point de départ pour la baie d’Han La (tout près de la baie d’Halong),
  • Quelques jours à Hanoï, la capitale pour se reposer et faire quelques visites,
  • Visite de Hoi Han, ville des lanternes,

Histoire rapide :

  • XIX – XXème siècle : Contrôle des français progressif sur les régions du Vietnam
  • Envahi pendant le seconde guerre mondiale par les Japonais
  • 1954 : la France reconnait l’indépendance du Vietnam
  • Guerre du Vietnam jusque dans les années 70
  • Réunification du Sud et du nord sous contrôle communiste
  • Années 80 : libéralisation de l’économie
  • Années 2000 : décollage de la croissance (Entre 5% et 10% par an)

1 – Arrivée au Vietnam et journée à Sapa, on se croirait dans les Alpes

Nous arrivons au Vietnam en bus depuis le Laos (notre article sur la Laos ici). Nous arrivons à Dien Bien Phu. On aperçoit un tank au milieu des rizières, souvenir de la défaite française. Nous ne restons pas dans cette ville où mise à part le passé militaire il n’y a pas grand chose à faire.

Nous prenons un bus pour la ville de Lao Cai, une ville où peu de touristes se rendent. Notre mini bus est rempli et nous accueillons un chargement d’ananas sous nos pieds car il ne rentre pas dans le coffre. Mon voisin est du genre collant et me parle en vietnamien à 2 cm de mon visage. Je garde patience quelques minutes, il se rapproche encore. C’est est trop pour moi et je le repousse avec ma main. Il arrêtera ensuite. La première rencontre n’était pas la meilleure mais heureusement cela sera la seule de ce type du Vietnam.

Sapa est une ville à 1650m d’altitude, construite par les français. Ces derniers la voulait à l’image d’un village alpin. On y trouve donc des chalets et du vin chaud ! Sapa est connue pour ces rizières en terrasse. Malheureusement, nous n’avons rien vu ! La pluie et le brouillard nous en ont empêché !

Nous partons dès le lendemain pour Ha Giang, au nord du pays, non loin de la Chine pour une boucle à moto de 3 jours dans les montagnes.

On ne vous a pas parlé de l’endroit où l’on a failli dormir la veille de prendre le bus. Une odeur de moisi, pas de courant dans la salle de bain donc une longue rallonge qui traverse la chambre, pas de clé, des draps douteux… On a été dormir ailleurs !

Les prix : 1€ = 25 000 dongs

Bus Muang Khua – Dien Bien Phu : 60k Kyats / Bus Dien Bien Phu – Lai Chau : 125k dong / Hotel Little Sapa Homestay : 200k dong / Location Scooter Sapa 100k dong / Cascades : 20k dong / Bus Sapa – Lao Cai : 50k dong / Bus Lao Cai – Ha Giang : 140k

2 – La boucle d’Ha Giang – coup de coeur du Vietnam

Les blogs d’autres voyageurs nous ont bien aidé. Cette boucle en moto ne figure pas encore dans les guides touristiques mais cela ne saurait tarder. Cette région frontalière de la Chine abrite de nombreuses minorités ethniques et des paysages montagneux à couper le souffle.

Nous louons deux motos 125cm cube chez un loueur qui nous explique en détail tout l’itinéraire. Globalement les routes sont bonnes, quelques passages dans les pierres, c’est Raff qui s’occupe de ma moto (c’est ça d’être courte sur pattes!). Les enfants nous interpellent tous sur le bord des routes pour nous taper dans la main – la main gauche pour ne pas lâcher l’accélérateur 🙂

Nous passons la première nuit dans un village bien perdu : Du Gia. Tous les logements sont rudimentaires : une grande pièce, des matelas avec moustiquaire et des toilettes au fond du jardin à côté du porc. On mangera chez une dame un Pho – plat le plus courant au Vietnam composé d’une soupe avec des ingrédients au choix dedans. Les Vietnamiens ne parlent pas anglais, on s’explique donc par geste et avec des billets pour les montants. Autant dire que l’on ne sait pas mimer la cuisse de poulet donc on mange ce que l’on nous donne !

Les prix : Hotel Ha Giang : Tam Giac Mach 230k dong / location scooter QT : 190k dong par jour hors assurance (+100k dong/jour) / Dortoir QT Hostel à Du Gia : 85k dong/personne

Le deuxième jour est le meilleur. Nous tombons par hasard sur un marché tenue par des minorités. Nous y allons à tour de rôle pour ne pas laisser les sacs sans surveillance. Super rencontre avec les femmes Hmong (une des minorités de la région). Raff fera ensuite connaissance des hommes Hmong autour d’un verre d’alcool local. La suite de la journée sera une succession de vues magnifiques et de rizières en terrasses. Cet endroit est vraiment magnifique et à faire lors d’un voyage dans le nord du Vietnam.

Les prix : Hotel Nha Nghi Ly Hoan proche marché – grande chambre avec balcon : 180K dong

En arrivant à notre étape, une famille nous interpelle et nous fait signe de venir manger des fruits avec eux. Ils sont joyeux et contents de partager. Raff et l’un d’eux communiquent par Google Traduction, chacun leur tour ils écrivent une phrase dans leur langue, traduite instantanément dans la langue de l’autre. Superbe rencontre !

Nous partons passer la fin d’aprèm dans les montagnes près de la frontière chinoise. On y passera même illégalement quelques minutes. Encore de superbes paysages. Au retour, nous nous arrêtons brusquement car un homme est à terre sur le bord de la route avec une femme. On a d’abord cru qu’ils avaient eu un accident. Finalement, on comprendra qu’il est complètement bourré et que la femme le chargera à l’arrière du scooter.

Le dernier jour est celui du retour, 130 km pour compléter la boucle. De quoi avoir mal aux fesses après 8h passées sur la moto! De retour à Ha Giang, nous prendrons le bus de nuit pour Haiphong afin de rejoindre l’île de Cat Ba non loin de la baie d’Halong.

Les prix : Bus Haiphong de nuit : 250K dong

3 – Ile de Cat Ba et la baie de Thong la/Halong

Nous nous rendons sur l’île de Cat Ba, toute proche de la célèbre baie d’Halong. Cette dernière est célèbre pour ses îles karstiques (faites de calcaire). Elle a été reconnue comme l’une des 7 nouvelles merveilles de la nature ! Tout cela attire beaucoup de monde : près de 4 millions de touristes par an. Le traitement des ordures est pas au top donc on se rend dans la baie voisine de Thong La.

Premier constat, il y a énormément de touristes près du port, c’est le début des vacances d’été au Vietnam ! On remarque aussi que les commerçants sont moins sympas et les arnaques plus fréquentes. Par exemple, on a essayé de nous faire payer le plein du scooter avant nous, plus cher que notre plein, heureusement qu’on connaissait la combine !

On a loué un scooter et trouvé l’île superbe, peu de monde car les touristes se déplacent uniquement pour l’excursion dans la baie de Thong La.

Le lendemain, nous partons à notre tour pour une excursion d’une journée dans la baie de Thong La. On passera par un village flottant où l’activité principale est la pêche. Certains poissons se vendent à plusieurs centaines de dollars le kilo. Une autre particularité est qu’ils gardent un énorme poisson dans un vivier au plus près de leur porte pour leur porter chance dans les affaires. Il en ont un second au cas où le premier viendrait à mourir subitement.

L’excursion est superbe, nous sommes une vingtaine sur une jonque composée de deux niveaux et donc assez grande. Nous apprécions beaucoup les paysages et le temps est magnifique. On a de la chance car il a beaucoup plu les jours précédents ! On apprécie aussi la sortie en kayak autour des rocher karstiques, on verra des pêcheurs dont l’embarcation est leur maison, avec un bateau de 3/4m environ. Ça fait relativiser sur les petites surfaces !

Nous partons pour Hanoï le lendemain en bus/bateau/bus.

Les prix : Bateau local de Haiphong à Cat Ba : 150k dong / location scooter : 80k dong / Bon resto : Yummy / Excursion avec Cat Ba Venture : 650k dong / Bus Hanoï : 250k dong

4 – Hanoï – mélange de modernité et de traditions

15 jours au Vietnam c’est court, on profite de nos deux jours à Hanoï pour se reposer :

Se reposer au sens d’Agathe :

  • Visiter les quartiers environnants de notre hôtel : une rue par corps de métier
  • Trouver la célèbre voie ferré qui traverse la ville. Lorsqu’un train passe, chacun rentre chez soi
  • Faire du shopping
  • Visite de la prison tenue par les colons français (Hoa Lo)

Se reposer au sens de Raff :

  • Manger à Burger King puis chez Dunkin Donuts
  • Faire un tour de la gastronomie locale
  • Emmener Agathe manger dans un super resto pour son anniversaire
  • => vous voyez une tendance ? 🙂

On s’est donc « reposé » puis nous avons pris la route de l’aéroport pour nous rendre à Hoi Han qui se trouve dans le centre du Vietnam. Cette ville est célèbre pour ses lanternes !

Les prix : Hotel serenity II : 13€/nuit – très propre avec clim et bien situé / Prison Hoa Lo : 30k dong / Très bon resto pour goûter aux spécialités : Ngon Villa Restaurant /  Bus aéroport : 60k dong

5 – Hoi An – la ville des lanternes et des touristes

Petite ville, ancien port, Hoi An a tout pour être tranquille. C’est sans compter les millions de touristes qui s’y rendent pour y admirer les lanternes. Au delà de la foule, il reste possible de trouver des rues plus tranquilles et très jolies. Nous avons aussi profité de la plage à quelques kilomètres.

On a beaucoup aimé cette escale de 3 jours à Hoi An et notre hôtel était l’un des meilleurs jusqu’ici. Trouvé dans les promotions du jour d’Agoda.

Les prix : Hotel House 36 Homestay : très belle chambre, une des meilleures du séjour : 250k dong par nuit / Scooter mamy : 50k dong la journée

Les Top/Flop :

Les tops :

Les flops :

  • Les arnaques sont partout (Cat Ba et Hoi An)

Budget

RDV dans le prochain article pour 9 jours en Malaisie !

15 jours dans le Nord du Vietnam
Mot clé :    

Un commentaire sur “15 jours dans le Nord du Vietnam

  • 30 novembre 2017 à 19:11
    Permalink

    superbe tous ces pays a bientot bon noel bises

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *