La Nouvelle Zélande en pratique – Van, budget, internet, applications utiles etc…

Voici quelques conseils pratiques afin de préparer votre voyage en Nouvelle Zélande. Ce pays est exceptionnel tant il y a de choses à voir. Et pour bien en profiter, autant mettre toutes les chances de son côté au niveau pratique !

1 – Choisir un van

C’est le moyen le plus simple pour visiter les pays. Les alternatives étant le bus et le stop. Le bus laisse peu de liberté sur les arrêts et le stop dépend de votre manière de voyager.

A savoir avant de vous lancer à la recherche d’un van

Le camping est réglementé en NZ. Vous ne pouvez pas vous arrêter partout et les rangers veillent… Un camping illégal c’est 200$ d’amende (soit 120€). Il est toujours possible de se cacher et de ne pas recevoir une amende, encore une fois cela dépend de votre manière de voyager. 🙂 Il y a beaucoup de campings et pour tous les prix, certains sont gratuits. La chose importante à savoir est que les campings les moins chers (et gratuits) ne sont souvent accessibles qu’aux véhicules Self Contained.

Quel type de van : Self Contained ou non?

Le Self Contained est une certification reçue quand le van remplit certains critères :

  • Un évier, un réservoir d’eau potable, un réservoir d’eau usée et son évacuation (grey waters pour les eaux de l’évier)
  • Un toilette chimique portable qui se range dans un petit placard (porta potty), (black waters pour les toilettes)
  • Et surtout : l’autocollant ! C’est lui qui indiquera au ranger qui fera une ronde le soir que vous avez bien tous ces équipements et qu’il peut vous laisser dormir en paix (et ne pas vous mettre une prune)! Comme indiqué au dessus, certains campings refusent l’accès des non Self Contained.

Le prix : le Self Contained est plus cher que le non Self Contained car il a plus d’équipement.

Notre avis : nous avons eu les deux expériences. On peut vous dire que l’on a largement préféré le self contained car plus simple pour trouver des campings pas chers pour notre budget et plus adapté à la saison, nous y étions au mois de septembre 2017. On aurait sans doute choisi un Non Self Contained à une autre saison.

Le choix des non self contained : il y a beaucoup de monde qui voyage à l’arrière de leur voiture break ou dans des petits utilitaires aménagés. C’est aussi une solution économique car la location de base coûte moins cher, les frais d’essence sont moins importants (regardez notre budget essence ci-dessous, vous comprendrez!). Nous avions décidé de louer un utilitaire de ce type chez Spaceships puis nous nous sommes ravisés à cause de la saison et avec le recul on a eu raison ! On aurait vraiment souffert du froid ! De plus, on avait trouvé une promotion pour un SC (Self Contained) au même prix qu’un NSC (Non Self Contained) chez Autobarn via le comparateur de Motor Home Republic

L’assurance

Nous avons fait le choix de nous assurer auprès d’une compagnie d’assurance en ligne. Les loueurs réalisent une bonne partie de leur rentabilité sur la vente d’assurance. C’est une manière de faire des économies faciles et d’être assuré tout risque.

https://www.rentalcover.com/

Comment procéder :

  • Choisir la formule sans assurance du loueur lors de vos recherches en ligne, un montant de franchise sera alors indiqué. (Autour de 2500$/3000$ dans notre cas)
  • Sur le site de rentalcover, indiquer le montant de la franchise du loueur, les dates, le type de véhicule.
  • Le montant à payer à rental cover vous couvre pour tout dommage, quelque soit son montant. En cas de sinistre, le loueur vous prélèvera le montant puis vous vous ferez rembourser par rental cover.

Nos deux expériences de location

Boucle Île du Sud en 3 semaines avec Autobarn.

Les + : bonne communication, bon état du van et pas de coûts cachés

Les – : 1/ Pas de vérification du toit avec un miroir, nous nous sommes rendus compte le 2ème jour que le van fuyait sur le lit et nos affaires… Après discussion avec Autobarn, ils nous demandent d’aller dans un garage. Le garagiste nous indique alors que le toit du van a frotté contre quelque chose et que les deux systèmes de ventilation sont endommagés. Là, on était bien embêté… Car nous n’étions pas responsables de ces dommages. On a demandé au garagiste de ne pas être explicite sur la facture pour ne pas qu’Autobarn nous accuse de ces dommages… Et cela a marché, ils nous ont remboursé les frais de réparation de 100$. Ouf… On a eu chaud!

2/ Nous avons reçu le van avec le système d’évacuation des eaux de l’évier bouché. Cela nous a montré une nouvelle fois le laxisme du contrôle au retour de la location. De même, ils nous ont remboursé les produits style Destop pour déboucher.

En bref : On recommande ce loueur mais vérifiez bien le van avant le départ (cf paragraphe suivant)

Donc :

538$ de location,

300$ d’assurance tout risque avec rental cover,

50$ de WC chimique (porta potty)

Total 888$ pour 22 jours soit 40$ par jour (24€)

Boucle Ile du nord de 8 jours avec Cheapa Campa, marque d’Apollo

Les + : Plus de placards que dans les autres vans (il faut bien trouver du positif)

Les – : Mauvaise expérience générale, accueil désagréable : on nous a reproché d’être arrivé en retard alors que nous étions en avance par rapport à l’heure indiquée sur la réservation. Des coûts cachés : ils prennent une commission sur la caution qui est restituée en fin de location, des méthodes malhonnêtes : on nous a obligé à prendre une assurance complémentaire alors que nous étions déjà couvert en tout risque avec rental cover, la raison : nous n’avions pas de carte de crédit (seulement de débit). Heureusement nous n’avons pas perdu notre sang froid et on a finalement obtenu de ne pas payer cette assurance doublon. Ils ont aussi oublié d’ajouter le chauffage portable dans le van.

Un autre point négatif est que nous étions persuadés que ce van était self contained car il avait un évier, or l’évacuation de l’eau allait directement dehors donc pas de certification Self contained et plus de problème pour trouver un camping… Ce point négatif est de notre fautes, on aurait dû le voir. Un même van peut être aménagé différemment et recevoir ou non la certification SC. On avait pris le même van en se disant que l’on aurait forcément la certification.

Le prix :

Donc :

218$ de location (205$ et des frais bancaires qu’ils n’indiquent pas ci dessus)

142$ d’assurance rental cover (franchise plus élevée que Autobarn),

55$ de commission sur la caution prélevée au début et remboursée en fin de location,

15$ pour un chauffage d’appoint (qu’ils oublieront et nous rembourseront),

25$ de bouteille de gaz,

6$ d’enregistrement,

Total 461$ pour 8 jours soit 58$ par jour (34€)

Nous étions pendant les vacances scolaires avec Apollo sur l’île du nord et en très basse saison avec Autobarn sur l’île du sud, cela explique une partie de la différence de prix.

Apollo demandait 75$ pour 2 duvets ! Nous avons donc dormi dans nos propres duvets et avons acheté des couvertures en plus d’occasion que nous avons donné à une association à la fin du voyage.

Que vérifier à la remise du van?

Faire le tour du véhicule et filmer, de cette manière si un dommage vous échappe et n’est pas noté, vous aurez toujours la vidéo en recours pour montrer que le dommage existait déjà,

Bien vérifier le pare brise, beaucoup de cailloux (et même pierres) sont projetées par des camions en NZ,

Demander à voir le toit avec un miroir,

Vérifier que l‘évacuation de l’eau n’est pas bouchée : faire couler de l’eau dans l’évier et ouvrir la vanne d’évacuation,

Vérifier que le gaz fonctionne bien,

Vérifier qu’ils n’ont pas oublié les options que vous avez demandé (linge de lit, chauffage d’appoint)

Demander quelles routes ne sont pas couvertes par leur assistance et combien de mètres vous pouvez rouler sur une piste en bénéficiant de leur assistance (dans notre cas 500m)

Faut-il ramener la bouteille de gaz pleine ou la ramener telle quelle?

Si c’est une automatique, faites vous expliquer le levier de vitesse qui est plus complet qu’une automatique classique

Un bon moyen pour faire baisser le prix de la location : la relocation

Il est moins cher de commencer par l’île du sud puis rejoindre l’île du nord en ferry que le contraire. Moins de touristes réalisent leur itinéraire dans ce sens et cela arrange donc les loueurs que vous rameniez un van sur l’île du nord.

Il existe une autre solution que nous avons choisi :

1/ Louer un van sur l’île du sud à Christchurch et retour Christchurch,

2/ Prendre l’avion de Christchurch à Auckland ou de Christchurch à Wellington (2ème option pour nous) – 30€ le vol,

3/ Louer une voiture gratuitement après la visite de Wellington puis remonter vers Auckland en deux jours et profiter de faire une pause du van avec www.transfercar.co.nz

4/ Louer un autre van à Auckland et retour Auckland,

5/ Il est souvent moins cher de louer un véhicule et de le ramener au même endroit. Avec cette solution, nous avons économisé environ 1000$. Autre chose, le prix de la location baisse à partir du 21ème jour de location, donc prenez 22 jours si le temps le permet !

2 – Bon plans pour l’essence et l’alimentation

L’essence : un autre gros poste de dépense après le van. A savoir le prix de l’essence est plus cher sur l’île du sud que sur celle du nord.

Il est possible de demander des cartes de fidélité afin de bénéficier de réduction sur le prix du carburant. En général, ces réductions représentent 6 centimes par litre. Pour un van qui consomme, c’est toujours bon à prendre!

L’alimentation : préparez vous à faire à manger ! Les restaurants sont chers !

Les cartes de réduction:

Pack’n’save : vous faites vos courses, vous présentez la carte à la caisse et on vous donne un coupon à utiliser à la station du magasin avec 6cts de réduction par litre,

AA : vous dépensez plus de 40$ d’essence chez BP ou Mobil, vous recevez alors 6cts de réduction par litre dans ces mêmes stations,

Les supermarchés :

3 principaux : Pack’n’save (équivalent lidl chez nous), New World et Countdown

Pensez bien à faire des grosses courses chez Pack’n’save lorsque l’occasion se présente car les autre magasins sont beaucoup plus chers et Pak Pak (notre surnom de Pack’n’Save) n’est pas présent partout sur l’île du sud.

3 – Internet

Nous avons choisi l’opérateur Spark qui est très présent sur les deux îles. En plus, Spark possède des cabines de connexion au wifi un peu partout. Vous vous garez à côté, rentrez un code reçu par sms et vous avez droit à 1go d’internet par jour. Très pratique. Le bémol est qu’un seul appareil à la fois peut se connecter…

Pour 45$, nous avions 4go de data (pas d’appels sortant), cela nous a permis de tenir un mois.

4 – Les applications utiles

Les applications propres à la NZ

Une seule application est indispensable : Campermate. Téléchargez la carte pour l’ouvrir plus tard hors ligne. Vous aurez accès à toutes les infos pratiques dont vous avez besoin : les campings avec les gammes de prix et commentaires, les stations essence et dump pour les eaux usées, les wifi, les douches, les toilettes et même des conseils des utilisateurs sur les lieux à voir.

Pour compléter la base de donnée des campings, vous pouvez télécharger Rankers qui contient des campings absents dans Camper mate,

Les autres applications utiles

Yr : pour tout savoir de la météo dans un lieu donné – très utile pour planifier une rando

Maps.me : pour voir le tracé des randos et repérer les lieux touristiques avec des signets pour les enregistrer

Pocket : pour enregistrer une page et pouvoir la consulter hors ligne

5 – Le budget

Au total nous avons dépensé 2760€ en 31 jours soit 89€ par jour pour deux. Notre budget était de 106€ par jour pour 30 jours. Nous disposons donc d’une avance de 420€. Nous avons profité des tarifs avantageux de la basse saison et la randonnée est un loisir pas cher ! La preuve, les loisirs ne représentent que 4% de nos dépenses totales. Au contraire, nous avons dépensé près de 60% de notre budget dans le van : location, assurance, essence, passage sur l’île du nord.

Le Transport

1350$ – Van (détail au début de l’article)

38$ – Assurance complémentaire relocation Wellington – Auckland

27$ – Bus Wellington

12$ – Lavage des deux vans

7$ – parking

Budget billet d’avion : 30€ – Avion

Soit 1400$ (830€)

L’essence

Nous avons dépensé 800€ en essence en un mois. Nous avons suivi la météo, ce qui nous a parfois amené à revenir en arrière et faire plus de kilomètres. Nous pensons être dans la fourchette moyenne/haute.

L’alimentation

Nous avons dépensé 540€ en nourriture. Nous nous sommes fait à manger la majorité du temps. Les exceptions sont Fergburger à Queenstown, un autre burger à Fox et puis quelques fast food pour se remettre des randonnées (oui on admet le peu de logique la dedans! 🙂

Logement

Nous avons dépensé 370€ dans le logement

95€ – Airbnb sur I’île du nord

275€ – Campings – moyenne 16€ – Min : 0 (gratuit) – Max 24€

Nous avons dépensé plus que la moyenne dans les campings du fait des températures, nous avions besoin d’électricité pour brancher le chauffage d’appoint et ne pas finir en bloc de glace! Nous avons payé moins cher le van et plus cher en camping.

Loisirs

Nous avons dépensé 100€ dans les loisirs, nous avons fait beaucoup de randos et de ballades qui sont gratuites. On ne s’est pas senti frustré.

55€ – Croisière Milford Sound

36€ – Parc Géothermal Wai O Tapu

9€ – Parc Géothermal Craters of the Moon

Divers

Nous avons dépensé 120€ pour le poste divers,

Le poste divers correspond aux dépenses non prévues, internet et les souvenirs :

55€ – Vêtements en Merino, c’est l’endroit idéal pour en acheter (Icebreaker)

40€ – Remplacement de la tondeuse de Raffaël

25€ – Internet Spark

 

La Nouvelle Zélande en pratique – Van, budget, internet, applications utiles etc…

2 commentaires sur “La Nouvelle Zélande en pratique – Van, budget, internet, applications utiles etc…

  • 3 novembre 2017 à 12:30
    Permalink

    Coucou les voyageurs !
    Merci pour cet article qui nous aide bien ! J’avais une petite question par rapport à Rental Cover, dans la réalisation du devis vous avez mis van ou camping-car dans la sélection du véhicule ? La différence semble dans la présence de toilettes aménagées. Je ne sais si le self-contained peut être considéré avec toilettes aménagés…
    Sinon, on est en gros dilemme au niveau du choix self contained ou non. Le prix varie d’environ 500€ mais on ne sait pas si on gagnera ensuite autant sur les campings si on est « autonomes ». Surtout que le seule différence réelle dans le van est la présence du Porta Potting ! Qu’en pensez-vous?
    Bonne suite de voyage, et encore merci pour ce super article que l’on attendait avec impatience 🙂
    Bises bises.

    Répondre
    • 8 novembre 2017 à 18:04
      Permalink

      Salut Adri,
      Merci pour ton commentaire,
      Voici nos réponses :
      Pour rental cover, nous avons indiqué que nous souhaitions assurer un van (c’est ce qui correspondait le mieux à la définition de Rental Cover car le porta potty ne sont pas des toilettes aménagées).
      Oui on comprend bien votre dilemne… A vous de voir quel confort vous voulez avoir :
      – le self contained est tout équipé et vous pouvez faire à manger partout, même une fois la nuit tombée
      – le non self contained est plus adapté à l’été mais beaucoup moins confortable, et une belle galère quand il pleut
      Dans notre cas, nous avons payé une moyenne de 16€ par nuit avec le chauffage, certaines nuits nous n’avons pas payé (gratuit) d’autres beaucoup plus (max 24€), le plupart des campings tournent autour de 30$ (18€) avec branchement électrique(tarif hors saison).
      Si la différence est de 500€, nous à votre place, on prendrait un van non self contained type Spaceships/wicked/juicy. A voir si c’est possible pour vous pour un mois niveau confort… Bisous !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *