Notre voyage en Nouvelle Zélande

La Nouvelle Zélande… Etape importante de notre voyage puisqu’elle est la destination la plus éloignée de notre tour du monde. Nous y avons passé un mois et l’on ne regrette vraiment rien. On savait que cela allait nous plaire, mais à ce point là, on ne pensait pas !

Bien sur il y a les randonnées mais ce n’est pas tout ! Il y a aussi un tas d’autres choses à faire : la géothermie, les lacs de couleurs improbables, des animaux que l’on a pas l’habitude de voir et bien sur il y a les Néo zélandais ! Bref, la Nouvelle Zélande nous a convaincu pour de multiples raisons. On vous raconte notre périple !

Les détails pratiques sur la recherche du van, des campings et quelques astuces sont ici dans un article séparé,

Les détails des randonnées sont également dans un article séparé ici

Nous avons fait le tour de l’île du sud au départ de Christchurch sur 3 semaines puis avons passé 10 jours sur l’île du nord.

1 – Christchurch et la côte Sud Est

Nous avons donc récupéré notre van à Christchurch, et avons maintenant 3 semaines pour réaliser le tour de l’île du sud avant de nous envoler pour l’île du nord.

Après une courte adaptation à la conduite à gauche, quelques courses, nous voilà partis pour une centaine de kilomètres. Quel sentiment de liberté après plusieurs mois en Asie à n’utiliser que les transports en commun ! On n’aura jamais fait 100km aussi rapidement !

Première nuit à Caroline Bay, connue pour ses pingouins aux yeux jaunes. Ils se cachent dans les rochers tout près de la plage. On a pu en apercevoir quelques uns mais c’est surtout le bruit qu’ils font que l’entend! Notre voyage commence bien ! Les photos des pingouins ne sont pas autorisées pour éviter de les éblouir et de leur faire perdre leurs repères !

Où dormir : Camping gratuit Caroline Bay pour véhicules autonomes, très proche de la plage, avec toilettes et eau.

Nous commençons notre journée par aller observer une colonie de pingouins bleus, ils sont des centaines sur une jetée du village de Oamaru. On verra aussi un phoque en train de prendre le soleil. On a par la même occasion compris l’expression « ça pue le phoque », il faut le sentir pour comprendre !

Nous continuons notre route vers le sud en s’arrêtant aux Moeraki boulders, des énormes rochers ronds posés sur la plage. On ne sait pas exactement expliquer pourquoi ils sont ronds et pourquoi à il sont à cet endroit, en tout cas, c’est photogénique! Même si pour cela il faut faire abstraction des dizaines de touristes, et plus particulièrement des chinois. On en a vu énormément pendant notre voyage en NZ, et plus particulièrement à des endroits très touristiques et faciles d’accès !

Nous nous arrêtons finalement rapidement à Dunedin, la gare est assez jolie. On voulait faire une visite de la chocolaterie Cadbury mais nous sommes arrivés trop tard (15h dernière visite). Nous continuons notre route jusqu’à Gore dans l’intérieur des terres où nous nous arrêterons dans notre premier camping, celui du club de country ! Le premier contact avec les kiwis (c’est le surnom des Néo Zélandais) est amical. On prendra la première douche chronométrée du séjour. En NZ, les douches ne sont pas systématiquement inclus dans le prix de l’emplacement, on paye en plus pour un jeton qui nous permettra de nous doucher quelques minutes. Autant vous dire qu’à la fin du séjour, en 4 minutes on avait le temps d’être propre alors que l’on luttait avec nos 6 minutes au début!

 

Où dormir : Gore country club : 10$ pour 2 avec douche et courant, wifi illimité. Meilleur rapport qualité prix du séjour !

2 – Te Anau et Milford Sound

Nous prenons ensuite la route de Te Anau avec l’idée de rejoindre Milford Sound, le fjord le plus célèbre de NZ. C’est aussi un des endroits en NZ où il pleut plus d’un jour sur deux! Pas facile de bien tomber. Dans notre cas, le route a été bloquée par la neige pendant plus d’une semaine. Nous avons donc visité la région de Queenstown et Wanaka puis sommes revenus pour le beau temps. Nous ne l’avons pas regretté même si bien sûr cela fait faire des kilomètres en plus ! Plus de 500 000 touristes font le déplacement pour ce fjord, on s’attendait à la cohue en arrivant à Te Anau, la dernière ville avant Milford Sound, mais non… pas grand monde dans le camping et les alentours. Le hors saison a des bons côtés 🙂

Nous nous levons à 6h et remercions le petit chauffage d’appoint. La température tourne autour de 0 dehors. La route vers Milford est magnifique, les montagnes, la route sinueuse donnent une impression de fin du monde. On rencontre en route des Kea, perroquet des montagnes qui sont habitués aux touristes et s’approchent aussi près qu’ils le peuvent, quitte à élire domicile sur le rétroviseur!

Deux heures de croisière nous attendent, ce fjord est long de 15km et beaucoup de cascades sont visibles des deux côtés. On verra aussi des otaries. On a adoré cette excursion, des paysages magnifiques et très peu de bateaux. Les photos parleront pour nous!

Au retour, nous nous sommes arrêtés :

The Chasm, gorge avec beaucoup de débit, ça nous a semblé l’endroit idéal pour se débarrasser de quelqu’un,
Rando Key summit (ici)


Une rencontre avec un bébé phoque qui avait décidé de traverser la route devant nous. Heureusement, nous nous sommes arrêtés pour faire la circulation, la BA du jour !


Où dormir avant d’aller à Milford Sound : Te Anau se situe à 120km de Milford (2h de route), il existe des campings très basics (DOC) entre Te Anau et Milford Sound mais relativement chers pour le service qu’ils offrent (16$ pour deux avec des toilettes sèches). Nous avons fait le choix de dormir à Te Anau au camping Te Anau Lakeview holiday park pour 30$ (promotion campermate) pour deux la nuit avec électricité, douche illimités, sanitaires chauffés, wifi. Meilleur camping de l’ensemble du séjour !

Les prix : croisière juicy 45$ par personne sur le site bookme.nz

3 – Régions de Queenstown et Wanaka

De nouveau, les paysages pour rejoindre Queenstown sont superbes, on se croirait dans une carte postale qui ne cesse de défiler. Puis d’un coup, on a eu droit à une tempête de neige, comme ça, sans prévenir !

Une fois arrivé à Queenstown, nous commençons par manger un burger chez le célèbre FergBurger, le tout au bord du lac, et sans pluie! Nous ferons également la randonnée de Queenstown hill (ici).

Nous prendrons ensuite l’une de nos routes préférées de NZ, celle reliant Queenstown à Glenorchy, un village situé dans un cul de sac au bout du lac. On ne regrettera pas notre choix. Cet endroit est idyllique, tranquille au bord du lac et entouré de sommets enneigés. Nous ferons deux ballades : Glenorchy Walkway (ici) et Diamond Creek cette dernière est ok mais n’est pas dans notre top 11 des randos en NZ ! Petaouchnok est sélectif !

Où dormir à Glenorchy : Place de stationnement au Glenorchy Motel pour 12$ avec le courant. Pas mal, proche du lac.

Le lendemain, nous irons faire réparer le van qui a pas une mais deux fuites d’eau ! Autobarn, le loueur nous a donné son accord pour les réparations. Le garagiste nous dit que le toit du van a frotté à quelque chose et que les deux ventilations sont endommagées… Petit moment de stress car nous ne sommes par responsables de ces dommages. Nous réalisons que nous n’avons pas pu regarder le toit à l’état des lieux. Normalement les loueurs ont des miroirs au bout d’une perche mais pas cette fois. Nous nous en sortirons au retour du van en ne donnant pas de détail sur les raisons de la fuite. On a fait beaucoup plus attention lors de la seconde location sur l’île du nord !

Nous prenons ensuite la direction de Arrowtown, village situé juste à côté d’une ancienne mine d’or. Il n’y a pas grand chose à voir, des abris de mineurs et des boutiques pour touristes vendant de la laine mérino.

Nous prendrons ensuite la route pour nous rapprocher de Wanaka. Comme Queenstown, cette ville accueille beaucoup de touristes pour les sports d’hiver. Les prix des camping sont donc ceux de la haute saison, soit parfois 50$ (30€) pour stationner le van et prendre une douche… Nous nous décidons pour un camping à 15km de Wanaka. Il n’a pas de bons commentaires car le manager est parait il caractériel… Pour nous cela s’est bien passé, le fameux manager nous racontera que certains résidents permanents sont « full of shit » on vous laisse traduirev:) Des règles étaient écrites absolument partout : « se sécher dans la douche et non à l’extérieur », « pas plus de 5 min dans la douche sinon attention au seau d’eau froide ». On restera 3 nuits pour explorer les environs et on se lassera pas des commérages entre résidents !

Les alentours de Wanaka comme Queenstown sont reconnus pour leurs nombreuses randonnées. Nous avons adoré Roys Peak et Isthmus peak (respectivement n°1 et 3 de notre classement). Vient ensuite Rocky summit qui donne un autre angle de vue sur le lac!

Où dormir proche de Wanaka : Luggate cricket field : 10$ pour deux avec douche illimitée ou 15$ avec le courant (une place donc arriver tôt!)

4 – Le Mont Cook et les glaciers

Le mont Cook est le plus haut sommet de NZ, il culmine à 3720m. Il doit son nom à celui qui a découvert la NZ. Nous sommes allés observer les glaciers des deux côtés. D’abord depuis le sud/est depuis le village appelé Mont Cook puis depuis l’ouest depuis les villages de Fox et Franz Joseph.

Où dormir entre Wanaka et Mont Cook : Lake Pukaki overnight Campervan parking, camping gratuit pour les vans autonomes. Très grand et tranquille. Pas de toilettes.

Nous avons commencé par dormir au bord d’un lac d’une couleur turquoise avant de prendre la route pour le village du Mont Cook et réaliser la randonnée de Hooker Valley (n°4 dans notre top des randonnées ici). Nous y étions un jour sans nuage, les plus belles vues de NZ sans trop d’effort selon nous!

Où dormir après le Mont Cook : il est possible de retourner au camping gratuit cité plus haut. Pour une douche, nous sommes allés au Ahuriri Motels à Omarama avec électricité, douche, cuisine, salon et 1go d’internet pour 36$ pour deux. Le Kiwi très sympa nous a laissé faire une grasse mat bien méritée après toutes ces randos et conseillé sur les falaises dont on parle en dessous.

Nous avons commencé la journée du lendemain par aller voir quelque chose que l’on n’avait jamais vu : des falaises d’argile. Formées par les intempéries, la hauteur des pics sont impressionnantes, on peut aussi marcher tout autour et rentrer au milieu : on est alors entouré de ces cheminées si pointues.

La route pour se rendre du côté ouest des glaciers est longue et nous feront une halte pour la nuit à Cameron Flat (camping DOC 16$). Nous verrons par cette occasion les blue pools d’une couleur bleue exceptionnelle formée par des algues présentes dans l’eau. Après un court arrêt à la cascade Thunder creek waterfall et au point de vue sur la mer avec une étendue de racines (Sea of roots), nous ensuite le petit village de Fox. Nous ferons une sortie dans le bois d’à côté avec le kiwi du camping pour aller observer des vers luisants ! Encore quelque chose à rayer de notre liste 🙂

Où dormir à Fox : Fox Glacier lodge, négocié 30$, douche, courant et internet. Le kiwi emmène les camping voir les vers luisants le soir. Très bien, on recommande!

Nous terminerons notre visite dans la région des glaciers par les ballades suivantes :

  • Lac Matheson : les reflets des montagnes sont très beaux et la ballade agréable (n°6 de notre top des randos ici)
  • Point de vue Glacier Fox : très facile, on peut y apercevoir le glacier à distance et on se rend surtout compte du recul de ce dernier.
  • Point de vue Franz Joseph : Après une heure, on aperçoit le glacier, plus proche que Fox mais les deux sont bien à faire!
  • Nous avons ensuite trouvé grâce à l’application campermate des sources d’eau chaudes au milieu de nul part. On était tout seul avec les sand flies ! Les sand flies sont des insectes qui piquent comme des moustiques sauf que cela gratte plus et que cela dure plus longtemps! L’ouest et le nord de l’île du sud en sont infestés !

Où dormir sur la côte ouest en allant vers le nord? Cloud 9 Lifestyle Park situé à Arahura, 35$ pour une douche illimitée, le courant et internet limité. Pas mal même si on trouve toujours cela cher pour garer un van et dormir!

5 – Nord de l’île du sud : Abel Tasman

Nous nous arrêterons aux endroits suivants :

  • Pancakes rocks : une succession de couches de pierres qui se sont déposées années après années comme une pile de crêpes. Ballade sympa et touristique.
  • Colonie de phoques à la pointe à l’ouest de Westport, on a rencontré les wekas, sorte de poule sauvage très curieuse qui ne pense qu’à une seule chose : manger !

Où dormir : Riverview Holiday park à Murchison avec douche limitée (2$ la douche), courant et wifi soit 38$. Cher pour l’endroit mais assez peu d’option avec douche dans les environs.

Le lendemain sera une des plus belles journées, nous nous rendons dans le parc d’Abel Tasman, c’est un peu la côte d’Azur de la NZ ! Le printemps commence et les premiers kiwis sont déjà à l’eau en cette fin septembre ! Nos visites et impressions :

  • Premier arrêt à Kaiteriteri, belle vue sur la plage, et le tee shirt est de sortie. On aura donc eu les quatre saisons en NZ!
  • Split Apple Beach ou la plage de la pomme coupée en deux, ballade sympa dans la jungle avant d’arriver à cette plage,
  • Source d’eau la plus pure de NZ : Waikoropupu springs. La couleur de l’eau est une nouvelle fois impressionnante. Cette eau est si claire qu’il n’est pas autorisé de la toucher…
  • Enfin, nous avons fait la rando du Farewell point (n° de notre top des randos ici). Au delà de la rando dont nous avons déjà parlé dans un autre article, nous avons adoré le coucher de soleil à la plage de Wharariki beach. Cet endroit est spécial, on marche d’abord dans des champs verts entourés de moutons puis on débouche sur une plage immense avec des dunes de sable. La visiter à marée basse est idéale. Un des plus beaux couchers de soleil de notre voyage !

Où dormir près de Farewell point : camping gratuit pour véhicule autonome indiqué dans camper mate le long de la mer en redescendant. Pas de toilettes.

Nous terminons notre périple sur l’île du sud avec la visite de Nelson et de sa bibliothèque, obligatoire par temps de pluie ! Nous rejoindrons ensuite Picton par la route scénique et on en profitera pour tester un des vins de la région. Le mauvais temps n’aura pas notre moral !

Après une dizaine d’heures de route, nous rendrons le van après l’avoir laver entièrement ! Rdv sur l’île du nord !

6 – Wellington et la traversée de l’île du nord

Nous atterrissons à Wellington après 40 minutes de vol. On remarque tout de suite le vent qui souffle, fort, très fort ! Nous passons la nuit chez Helen (dans le quartier tranquille d’Hataitai), une kiwi qui fait du Airbnb, nous passerons deux nuits chez elle, le temps de visiter Wellington et de récupérer notre voiture pour rejoindre Auckland. En effet, nous avons fait le choix de profiter d’une location gratuite d’une voiture entre Wellington et Auckland avant de commencer notre deuxième location de van à Auckland. Nous détaillons le tout dans l’article pratique ici !

A faire à Wellington :

  • Mont Victoria : beau point de vue. Belle vue sur la ville et le port. Bonne ballade dans la forêt au cœur de la ville. Une célèbre scène du seigneur des anneaux a été tournée ici, celle où Frodon se faire poursuivre par des chevaliers en noir (C’est bien comme ça qu’ils s’appellent?)
  • Museum of New Zealand (Te Papa Tongarewa) – l’entrée est gratuite. Ce musée est immense et est très bien fait !

Nous prenons ensuite la route vers Taupo, nous nous arrêterons dans un autre Airbnb au cœur de la campagne chez Michelle et Kelvin. Nous discuterons un bon moment de leur vie en NZ et ils nous apprendront à nous servir d’une couverture électrique!  Nous rendons la voiture le lendemain à Auckland et récupérons le van le même soir. Cela s’est beaucoup moins bien passé que lors de notre première location. Ils ont essayé de nous obliger à prendre une assurance supplémentaire alors que nous étions déjà assurés ailleurs.

7 – Péninsule de Coromandel

Après avoir récupéré le nouveau van, nous faisons la route jusqu’à Thames et réalisons le tour le jour suivant.

Nous profiterons :

  • Plage de Cathedral Cove : Après une demi heure de marche, on arrive sur cette plage connues pour son arche de calcaire et ses falaises imposantes. On les voit d’ailleurs dans le Monde de Narnia d’après des conversations entendues sur place.
  • Hot water beach : Creuser un trou sur une plage et découvrir de l’eau chaude pour se faire un spa comme à la maison! Cela est possible à marée basse à Hot water beach. Nous y étions à marée haute et malgré beaucoup d’efforts de quelques kiwi, il n’était pas possible d’atteindre la poche d’eau à 64 degrés. Cela reste une belle plage.

Nous avons apprécié Cathedral Cove bien que cela soit très touristique. La péninsule est jolie mais rien de comparable aux paysages d’Abel Tasman sur l’île du sud. Beaucoup de résidences secondaires fermées au début du printemps.

Où dormir sur la presqu’ile de Coromandel : les campings sont chers dans cette zone et les contrôles  renforcés.

Thames : Cruz’n’stop, 30$ la nuit + 2$ la douche, pas terrible, un parking de gravier. Proche du Pack’n’Save

Paeroa : RV center, 31$ la nuit, pas terrible, encore un parking de gravier où se garer. Bonne douche.

8 – Ballade et parc géothermique Wai o Tapu

Nous commençons par nous mettre en jambe avec une petite randonnées autour du village de Karangahake. Sa particularité est qu’elle passe par un tunnel reliant à l’ancienne mine d’or. On a bien aimé commencer notre journée de cette manière.

Nous avons ensuite passé l’après-midi au parc géothermique Wai o Tapu et on n’a pas été déçu ! Ce parc regroupe des dizaines de bassins naturels de couleurs différentes selon leur composition.

Vert = Arsenic / Orange = Antimoine / Violet  : Manganèse / Blanc : Silice / Jaune : Soufre / Rouge brun : Oxyde de Fer / Noir : Soufre et carbone

Nous avons adoré observer pendant de longues minutes le champagne pool dont la température est quand même de 75 degrés à la surface.

Prix : 29$ sur le site backpackerdeals.com

Nous rejoignons ensuite un camping gratuit perdu entre un lac et une forêt, le plus proche du début de la randonnée du Tongariro crossing

Où dormir avant le Tongariro : Waikoko campsite, gratuit, toilettes, eau de la rivière à côté

9 – Tongariro crossing et lac Taupo

Certains touristes ne viennent en NZ que pour cette randonnée. C’est cette idée qui nous a tiré du lit à 6h le lendemain. Et croyez nous, sortir d’un duvet glacé, c’est pas évident !

La randonnée n’est pas une boucle. Il est possible d’aller du point A au point B puis se faire ramener à A en navette pour 30/35$. Nous avons pris l’option d’aller jusqu’à la moitié (lacs Emeraudes) et de revenir sur nos pas. Nous détaillons la rando ici, c’est notre n°2 du top !

Nous profiterons de Burger King et de la bibliothèque de Turangi le reste de l’après midi avant de trouver un bon camping tranquille, face au lac de Taupo. D’ailleurs, ce camping était clairement hors budget mais la dame de l’accueil a accepté de baisser de 15$ son prix sans que l’on demande. Elle nous a juste dit qu’elle savait ce que c’était de voyager avec un budget serré et a ajouté qu’elle ferait de la comptabilité créative pour masquer le rabais. Ça a fait sourire l’ex-auditrice 🙂

Où dormir près du Lac Taupo : Motutere Top 10 Holiday Parc, 30$ la nuit : grand emplacement, 0,5$ la douche. 200 mo de wifi

Nous avons visité les environs de Taupo le lendemain :

  • Ballade au Spa Thermal park, une petite rivière d‘eau chaude fait le bonheurs des riverains qui viennent s’y reposer en fin de journée. Belle ballade le long de la rivière.
  • Huka falls : le fleuve Huka de 100m de largeur se resserre en un canyon d’à peine 15m où se déversent ces chutes, imaginez la puissance !
  • Cratères de la lune : un circuit géothermique moins impressionnant que celui de Wai o Tapu. On y voit beaucoup de fumeroles. Pas mal mais pas obligatoire. Entrée : 8$

Nous prenons ensuite la route d’Auckland.

Où dormir sur la route d’Auckland : Camping gratuit à Whakamaru. Grands arbres et magnifique vue sur le lac.

10 – Crochet par Muriwai avant de rejoindre Auckland

Nous passons la dernière journée à Muriwai à observer la colonie de fous de Bassan (Gannet en anglais). C’est la saison des amours et ils sont des milliers. On peut s’en approcher de très près. On remarque que les célibataires et les nouveaux couples sont aux extrémités de la colonie tandis que les vieux couples se situent au centre. On est bien content de ne pas vivre dans une colonie !

Nous repasserons rapidement par Auckland pour donner les couettes achetées plus tôt et en route pour l’aéroport !

C’est la fin de la NZ, on adoré ce passage d’un mois chez les kiwis et plus particulièrement l’île du Sud !

 

Notre top :

Les randos et plus particulièrement celle de Roys Peak,

Les paysages à couper le souffle à chaque virage,

Se faire à manger après 4 mois en Asie et dormir toutes les nuits dans le même lit !

Notre flop :

Nous avons eu les 4 saisons en un mois en NZ dont de la neige et des températures négatives, brrrr !

Le Budget :

Au total nous avons dépensé 2760€ en 31 jours soit 89€ par jour pour deux. Notre budget était de 106€ par jour pour 30 jours. Nous disposons donc d’une avance de 420€. Nous avons profité des tarifs avantageux de la basse saison et la randonnée est un loisir pas cher ! La preuve, les loisirs ne représentent que 4% de nos dépenses totales. Au contraire, nous avons dépensé près de 60% de notre budget dans le van : location, assurance, essence, passage sur l’île du nord. Nous vous recommandons de lire notre article pratique sur la NZ ici !

 

Vidéos

Notre voyage en Nouvelle Zélande
Mot clé :    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *